Un média de quartier de la Goutte d’Or
La vie de quartier de la Goutte d’Or
Menu
Accueil > Votre Goutte d’Or > Dossiers thématiques > La Goutte d’Or et les migrants >

"Des locaux pour des cours", appel aux associations et aux pouvoirs publics

Publié le 23 mai 2016

Depuis plusieurs mois, dans le prolongement des solidarités manifestées auprès des migrants « installés » boulevard de la Chapelle, puis à Eole, Pajol, Stalingrad..., des habitants et des acteurs organisent à leur échelle des actions de soutien d’urgence et d’accueil pour faciliter l’arrivée ou le transit des personnes réfugiées en France.

En particulier, certains animent bénévolement, y compris en payant certaines fournitures indispensables, des cours de français. Aider les migrants sur le plan de la langue c’est déjà faciliter leurs démarches administratives et donc accélérer leur insertion ou leur transit.

Une centaine de migrants sont ainsi accueillis, pour des cours, chaque matin dans le quartier de la Goutte d’Or.

La Salle Saint Bruno met à disposition une petite salle (prêtée par Audisol) et ADOS ouvre ses portes à un moment où l’association n’accueille pas son public habituel, pour environ 80 personnes. C’est beaucoup à assumer pour une association. Pendant les vacances, l’association va ouvrir le matin aux enfants et ne pourra plus accueillir autant de personnes. La SSB pourra mettre à disposition une autre salle rue Polonceau, qui ne sera plus utilisée à partir de juillet et qui peut accueillir 30 à 40 personnes maximum.

Si d’autres structures peuvent proposer des accueils pour ce type d’activité, merci de vous faire connaître à la SSB.
Face à l’afflux de réfugiés que chacun sait durable et amené à s’amplifier, quelle organisation adopter ?

Fidèle à la tradition du quartier, la population et les associations témoignent aujourd’hui encore de leur solidarité et de leur humanité. Mais il est clair qu’elles ne peuvent pas tout. Leur engagement quotidien les autorise légitimement à interpeller les pouvoirs publics.

Si nous pensons que chacun doit prendre sa part et manifester sa solidarité qui engage nos associations et de nombreux citoyens, la Mairie du 18 et la Ville de Paris tout comme la préfecture ne peuvent-elles pas à leur niveau proposer d’autres solutions ?

En période de vacances, les écoles ont des espaces disponibles. Dans le quartier, des terrains sont temporairement vides : des bâtiments provisoires, type algéco, pourraient y être installés et répondre ainsi aux besoins de locaux pour des cours. La paroisse St Bernard de la Chapelle fait déjà des efforts remarquables en direction des migrants. Elle a également des locaux qu’elle peut louer. Mais ni les bénévoles, ni les associations n’ont les moyens de payer une location même modeste : la Ville ou la préfecture pourrait peut-être trouver une solution …

Devant cette situation d’urgence, des solutions doivent être recherchées et trouvées. C’est pourquoi la SSB et les associations déjà mobilisées demandent à être reçues par monsieur Eric Lejoindre, Maire du 18e avec ses instances compétentes, afin de trouver des solutions à court et moyen terme.



Migrants

Sommaire

La Goutte d’Or et les migrants


Voir les autres dossiers

Agenda

dim.
3
juil.
Festival Rhizomes
par L’Onde & Cybèle
Lire la suite
mer.
6
juil.
Rencontre emploi et formation
par Espace de Proximité Emploi
Lire la suite
mer.
6
juil.
Barbès Music Boxing
par FGO Barbara
Lire la suite
jeu.
7
juil.
Jazz et Goutte d’Or

Lire la suite
ven.
8
juil.
Banquet culturel
par InfosGouttedOr,Compagnie Graines de Soleil - Lavoir Moderne Parisien
Lire la suite
mer.
20
juil.
Barbès plage
par Espace Jeunes Goutte d’Or - EJGO
Lire la suite
Voir tous les rendez-vous
Aucune planète de rechange n’étant prévue, Goutte d’Or & Vous propose chaque mois des clés pour devenir plus éco-responsable
Lire la suite

Actualités

Ôter les masques - 10 juin Vers une université populaire des parents - 7 juin La Fête de la Goutte d’Or approche ! - 7 juin Magnolias for ever - 30 mai Footez comme vous êtes - 17 mai