Un média de quartier de la Goutte d’Or
La vie de quartier de la Goutte d’Or
Menu
Accueil > A la une > Actualités >

Coopaparis : plus grand, mais toujours solidaire et citoyen

Publié le 10 mars 2016

La Coopérative Alimentaire de la Goutte d’Or s’installe dans de nouveaux locaux pour mieux accueillir ses adhérents "soucieux de consommer des produits de bonne qualité à un prix raisonnable tout en soutenant une agriculture respectueuse de l’environnement". Un magasin et un fonctionnement à découvrir absolument !

59 rue Stephenson, une nouvelle boutique a levé son rideau de fer. À peine la porte franchie, on découvre un espace aux couleurs douces, avec des étagères déjà bien fournies qui entourent la caisse-accueil-kiosque-point-de-causette. Pas de tête de gondoles, ni de super-promos qui sautent aux yeux. Bienvenue à Coopaparis, la Coopérative Alimentaire de la Goutte d’Or. Si le magasin sera inauguré en grande pompe ce samedi 12 mars (retrouvez ici le programme), les cartons sont défaits et quelques habitants du coin viennent déjà faire quelques emplettes en ce mercredi matin.

« Avant j’allais au marché, mais ici, je retrouve la convivialité que je connaissais dans le sud-ouest et de bons produits à chaque fois, assure Francis. C’est une façon alternative de consommer qui me va bien. D’ailleurs, je ne vais plus au supermarché ». Comme 450 familles, cet informaticien qui vit dans le quartier s’est acquitté des 20 euros annuels d’adhésion et peut profiter comme bon lui semble des services proposés par la coopérative. Il y trouve la plupart des produits alimentaires nécessaires au quotidien : fruits, légumes, fromage, viande, œuf, pain, féculents, confitures, jus de fruits, huiles, gâteaux, etc. Les rayons font la part belle aux produits au frais, locaux et de saison issus de l’agriculture biologique ou raisonnée.

Marie-Odile cherche sans succès des pois chiches. Elle fréquente assidûment la Coopérative qu’elle a rejointe avant l’ouverture en janvier 2014 du premier local, alors au 38 rue Myrha. « Il y a ceux qui viennent ici pour manger sain, et ceux, comme moi qui cherchent à soutenir l’agriculture paysanne avec des circuits courts et le prix juste pour les producteurs », résume-t-elle. « On teste, on goûte, on regarde les prix, explique Anne-Chloé, tablier aux couleurs de l’association autour de la taille. Et puis, on essaie d’être fidèles aux fournisseurs, proposés directement par les coopérateurs ». Au final, tout le monde y trouve son compte, puisque les prix sont de 10 à 20% moins chers qu’en supermarché, et vous pouvez trouver des fruits et des légumes jusqu’à quatre fois en dessous des prix du marché. Des économies dues à l’absence d’intermédiaires, qui font la pluie et le beau temps dans la grande distribution.

Une autre façon de consommer

Aucun salarié ne tient la boutique : ce sont les membres de l’association qui se relaient bénévolement, au minimum une fois par semestre, sur les différents postes (caisse, nettoyage, étiquetage…). « C’est la seule règle qui prévaut ici, avertit Anne-Chloé, danseuse de profession et chargée de réceptionner les livraisons ce matin. Après, libre à chacun de s’impliquer plus encore dans la gestion : il y a une réunion mensuelle ouverte à tous les coopérateurs, qui peuvent s’inscrire également dans des commissions. Moi par exemple, je m’occupe de l’approvisionnement du pain ». Francis, lui s’est installé au coin fromagerie et découpe en tranche une jolie meule de comté : « J’ai du temps en ce moment, donc donner un coup de main pendant quelques heures n’est pas quelque chose d’insurmontable ».

L’odeur du fromage se mélange encore avec celle de la peinture fraîche. Il faut dire que les travaux viennent tout juste d’être achevés. Pour le gros œuvre, l’association a fait appel à des jeunes de l’ITEP (Institut thérapeutique éducatif et pédagogique) de Cerçay dans le Loir-et-Cher (41). « Ce sont des gamins qui ont des troubles du comportement et décrochés du système éducatif qui, lorsqu’on leur confie ce genre de chantier, sont valorisés », témoigne Marie-Odile qui avait alors œuvré pour la collaboration entre l’institut et l’association. Une démarche solidaire et citoyenne qui fait écho au dispositif "Les Produits Suspendus". Un système qui permet à ce qu’un coopérateur puisse offrir anonymement un produit à une autre personne. Ces dons sont alors "suspendus" dans un coin, à la disposition de l’adhérent qui rencontre des soucis financiers temporaire ou durable et ne peut pas acheter tous les produits dont il ou elle a besoin. Une initiative qui résume bien l’état d’esprit de la Coopérative et de ses habitants-consommateurs-coopérateurs, qui mettent le vivre-ensemble au centre de leurs valeurs.

Coordonnées
Coopaparis, Coopérative Alimentaire de la Goutte d’Or
59 rue Stephenson, Paris 18.
Ouverture le mardi, jeudi & vendredi de 18h15 à 20h15, le mercredi de 10h à 12h et le samedi de 10h à 13h15.

Site Internet : coopaparis.wordpress.com
Page Facebook : www.facebook.com/coopalimentairegouttedor



Commerce Vie de quartier

Images à télécharger

  Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre

Agenda

dim.
29
janv.
Café des Enfants
par Home Sweet Mômes
Lire la suite
mer.
1er
févr.
Manifestation Bouge ta Pref
par Accueil Goutte d’Or
Lire la suite
sam.
4
févr.
Braderie Solidaire AGO
par Accueil Goutte d’Or
Lire la suite
jeu.
9
févr.
Chantier #5 - Ecole des communs
par Radio RapTz
Lire la suite
sam.
11
févr.
Atelier musique : duo enfant-parent
par InfosGouttedOr
Lire la suite
ven.
17
févr.
P’tit dej’ EPE : métiers du bâtiment/travaux publics
par Espace de Proximité Emploi
Lire la suite
dim.
16
avr.
La rue aux enfants - Home Sweet Mômes
par Home Sweet Mômes
Lire la suite
ven.
30
juin
Fête de la Goutte d’Or [SAVE THE DATE !]
par InfosGouttedOr
Lire la suite
Voir tous les rendez-vous
Aucune planète de rechange n’étant prévue, Goutte d’Or & Vous propose chaque mois des clés pour devenir plus éco-responsable
Lire la suite

Actualités

Mini collectifs de l’EPE autour de l’emploi : dès le 10 février - 26 janvier [Vidéo] La semaine de la CIDE avec Home Sweet Mômes - 26 janvier "Va devant la mairie et ouvre ta gueule !" - EGOphonique Webradio - 25 janvier Reprise de l’Atelier théâtre avec Gaby Sourire - 24 janvier Offre d’Emploi : Médiatrice/médiateur Santé - 24 janvier