Un média de quartier de la Goutte d’Or
La vie de quartier de la Goutte d’Or
Menu
Accueil > A la une > Actualités >

Budget participatif : nouvelle étape !

Après la phase de sélection et d’étude technique des projets, la prochaine grande étape du budget participatif démarrera mi-septembre, avec vous !

Du 16 septembre au 2 octobre, c’est vous qui décidez en votant pour le(s) projet(s) que vous souhaitez voir se réaliser.

Voici un rappel des projets concernant le quartier de la Goutte d’Or :

« La Salle Saint Bruno nécessite des investissements pour améliorer les conditions d’accueil et permettre de recevoir des projets plus divers et plus nombreux. Dédiée aux associations et habitants du quartier de la Goutte d’Or, elle accueille tous les jours des ateliers culturels, des réunions, des conférences, des fêtes et héberge actuellement 3 associations. Des aménagements (grande salle, cuisine, entrée, bureaux...) permettraient de diversifier encore les types de projets et d’augmenter le nombre d’associations et d’habitants accueillis. »

"Le projet vise à créer des vestiaires supplémentaires pour le gymnase de la Goutte d’Or. Actuellement, les publics enfants, adultes et parfois sans domicile fixe s’y croisent. Ce projet consiste en la redistribution des espaces intérieurs du gymnase de la Goutte d’or."

« Il s’agit d’une ancienne rue qui a été fermée à la circulation, néanmoins de nombreux problèmes subsistent [...]. Néanmoins, cette rue présente également beaucoup de possibilités : elle s’ouvre juste devant l’Institut des Cultures d’Islam d’un côté et de la rue Emile Duployé de l’autre, elle est généralement calme donc peut potentiellement offrir un moment de calme et de beauté dans un quartier plutôt bruyant, pollué et pas toujours propre, elle bénéficié déjà de quelques arbres. [...] Créer un parterre de fleurs en continuation de l’espace entretenu par la Mairie rue Stephenson, tout au long des anciens trottoirs, à partir de la rue Stephenson et jusqu’à la rue Doudeauville (devant l’Institut des Cultures de l’Islam) [...] »

« Pour embellir, fleurir et sécuriser le passage des habitants et habitantes de la place en contre-bas du gymnase de la Goutte d’Or, de la rue Polonceau et de la rue de la Goutte d’Or, nous souhaitons : installer des grandes jardinières en bois pour diviser l’espace de cette place fréquentée seulement par des groupes d’hommes ; peindre le mur en contre bas du Gymnase (aujourd’hui gris, triste et sale), par un street artiste du quartier comme par exemple Monsieur Chat (comme sur les façades de l’Echo-musée de la Goutte d’or). »

« L’église Saint-Bernard de la Chapelle est l’unique monument historique du quartier de la Goutte d’Or. Connue pour son occupation par des sans-papiers en 1996, elle abrita également le Club de la Révolution de Louise Michel pendant la Commune de Paris. [...] Cependant, cet édifice est plongé dans le noir une fois la nuit venue. L’idée d’un éclairage LED pour mettre en valeur sa flèche, ses arc-boutants et autres gargouilles permettrait non seulement de mieux apprécier ce monument la nuit venue, mais également de valoriser positivement le quartier de la Goutte d’Or. »

« Depuis plusieurs années, et face aux dégradations, violences et trafics dont nous sommes victimes et témoins, nous, habitants et usagers de la Place de l’Assommoir, avons décidé de proposer un réaménagement de la place.
L’idée serait de réaliser un jardin potager/partagé sur la place afin de familiariser les enfants de la crèche et des écoles alentours à la vie végétale en milieu urbain [...].
Ce projet viserait à désenclaver le quartier de la Goutte d’Or, l’ouvrant sur l’extérieur, tout en le valorisant, et en promouvant à la fois la création artistique et le patrimoine, mais aussi l’identité et l’image du quartier. »

« Petite rue calme qui dessert plusieurs écoles et crèches au cœur de la Goutte d’Or, la rue Richomme serait transformée en espace piéton où écoles, crèches et associations de riverains pourraient bénéficier d’un espace à végétaliser dans un quartier qui en manque cruellement. La piétonnisation de cette rue (en conservant un accès aux riverains et aux services d’urgence) n’aurait que très peu d’incidence sur la circulation à cet endroit tout en sécurisant un secteur très fortement fréquenté par les enfants du quartier. On trouverait là un espace commun vert dédié aux enfants et bénéficiant à l’ensemble des habitants. »

« Actuellement la place Louis Baillot est très peu utilisée par les habitants du quartier car très bétonnée et envahie par les pigeons. L’idée serait de la rendre plus agréable en y aménageant un square et en facilitant l’installation de terrasses de cafés. Afin d’optimiser l’espace, les bouts des rues Marcadet et Emile Duployé seraient rendus semi-piétons et la rue Ernestine serait mise en double sens entre la rue Ordener et la rue Marcadet. [...] . »

"Nous rêvons d’un square Léon plus vert, ouvert à tous, plus sécurisé pour les piétons, et en particulier les enfants, pour que le square soit le poumon vert et l’espace de rencontre de la Goutte d’Or.[...] Rénovation des terrains, végétalisation des abords, création d’un parking à vélo..."

Du 16 septembre au 2 octobre, n’oubliez pas d’aller voter !


Comment voter ?

En version papier, dans les urnes qui seront mises à disposition des habitants du 18e ou directement sur le site internet du budget participatif, pour la version électronique ! Tous les parisiens sans conditions d’âge ou de nationalité peuvent voter.



Citoyenneté/démocratie/participation Politique de la ville Vie de quartier Texte

Images à télécharger

  Sans titre

Agenda

sam.
27
juil.
Restitution et remise des attestations alpha- fle
par Soscasamance
Lire la suite
dim.
15
sept.
Rencontre habitants
par Latableouverte,Paris Goutte d’Or
Lire la suite
Voir tous les rendez-vous

Actualités

Ateliers de Théâtre Amateur Paris 18ème - 15 juillet Les Ateliers Marcadet saison 2019 - 2020 - 10 juillet Festival Rhizomes : des concerts gratuits aux couleurs du monde - 4 juillet Enfants, familles : les associations vous accueillent cet été ! - 4 juillet Retour sur la Goutte d’Or en Fête 2019 - 3 juillet