Un média de quartier de la Goutte d’Or
La vie de quartier de la Goutte d’Or
Menu
Accueil > A la une > Actualités >

"À la Goutte d’Or, la mort programmée des jardins partagés"

Sur son blog, Edith Canestrier évoque les jardins partagés d’ici est d’ailleurs. Dans le billet que nous relayons ici, elle évoque le sort de la Goutte Verte et du Bois Dormoy.

À la Goutte d’Or, la mort programmée des jardins partagés

Publié le 11 juin 2016 par Edith Canestrier sur son blog

J’écoute l’émission « CO2 mon amour » sur France Inter et j’y entends des phrases qui me ravissent, celle-ci par exemple : « Jardiner est un acte de résistance parce qu’on est dans le sens de la vie, dans le futur, loin de ce qui nous fait mourir. » J’entends aussi les mots de Gilles Clément, cette merveille d’homme et de jardinier, qui vante le brassage des plantes et des hommes : « Pourquoi ce succès des jardins partagés, et il y en a plus de cent dans Paris ? Parce que les gens y trouvent ce qu’ils ne trouvent pas ailleurs. »

Et je m’indigne de la mort programmée de deux jardins à la Goutte d’Or et à Marx Dormoy. "La Goutte verte", une merveille de variété floristique (286 espèces). Un espace de convivialité et de rencontre entre rue Cavé et Stephenson. Où l’on s’occupe aussi, depuis plus de quatre ans, des enfants du quartier ; où on leur apporte la connaissance, indispensable à leur futur, des plantes, des insectes et des oiseaux. Où ceux, nombreux, qui ne partent jamais en vacances, dégustent fraises, cerises, et figues en saison.

« La foncière logement » vient, par lettre, de signifier aux jardiniers de dégager et rapidement. Quant à la mairie du 18e, elle ne leur propose rien ou des broutilles. Un espace minuscule et, désormais poubelle, à l’angle de la rue Myrha et Affre. Ou bien un tas de gravats, à l’emplacement de l’ancienne mosquée El Fath et encore, pas sûr. D’ailleurs, on vient aussi d’y raser les buddléias (arbre aux papillons) qui, s’apprêtaient à faire un peu d’ombre dans cet espace minéral. Table rase !

Idem, pour le Bois Dormoy promis à un rasage en règle à court terme. Un bois, on a bien lu, peuplé d’une quarantaine d’espèces végétales et de toute la faune qui va avec. Un véritable poumon vert et, le seul, à deux pas de l’un des rues les plus embouteillées du quartier. Là ou j’ai rencontré Abdelkader, attaché avec d’autres chibanis, à planter tomates et fèves. Là où j’ai assisté à des concerts, des expos. Là, où le dimanche après midi, les enfants cavalent partout et construisent des cabanes.

J’entends encore la voix de Yasmine, la responsable de « la Goutte verte », me dire, pas plus tard qu’hier : » A la Goutte d’Or, on étouffe ».

>>> Lire la suite de l’article en cliquant ici.



Défense des associations Environnement Texte

Agenda

mar.
19
mars
Le financement des projets des bailleurs sociaux dans les Quartiers de la Politique de la Ville

Lire la suite
mer.
20
mars
#STOP A LA DEPIGMENTATION
par Esprit d’Ebène
Lire la suite
jeu.
21
mars
"Au-delà de nos écrans" - ateliers, conférence, discussion
par Espace Public Numérique : Goutte d’Ordinateur
Lire la suite
jeu.
21
mars
Atelier autour du bénévolat

Lire la suite
sam.
23
mars
Rencontre création ouverte à tou-te-s avec les Xérographes
par Les Xérographes
Lire la suite
sam.
23
mars
Conférence interactive - Tout savoir sur les proverbes ?
par Bibliothèque Goutte d’Or
Lire la suite
sam.
23
mars
Projection Ciné-Gamins à l’Echomusée
par Echomusée,Les Enfants de la Goutte D’Or
Lire la suite
mar.
26
mars
Temps d’information sur la fête de la Goutte d’Or
par Goutte d’Or en Fête
Lire la suite
dim.
7
avr.
La rue aux enfants revient !
par Home Sweet Mômes
Lire la suite
sam.
13
avr.
Groupe d’échanges et de partage d’expériences entre pères
par Home Sweet Mômes
Lire la suite
Voir tous les rendez-vous

Actualités

SISM - Semaines d’Information sur la Santé Mentale - 14 mars Stages de bachata les dimanches en mars - 12 mars Les Cafés Partagés de Paris Macadam - 5 mars Master Class pour l’emploi - 28 février Soutien d’hébergement aux artistes en exil - 28 février