Un média de quartier de la Goutte d’Or
La vie de quartier de la Goutte d’Or
Menu
Accueil > Votre Goutte d’Or > Dossiers thématiques > La Goutte d’Or plante le décor > A la découverte des arbres de la Goutte d’Or >

A la découverte des arbres de la Goutte d’Or

A la découverte des jardins de la Goutte d’Or : le paulownia tomentosa
Aujourd’hui nous sommes encore en Corée avec le grand paulownia tomentosa du jardin l’Univert, rue Polonceau. Cette arbre magnifique offre une spectaculaire floraison bleue, avant l’apparition du feuillage en avril. Il a été introduit en Hollande en 1835 et a été dédié par le naturaliste bavarois Phillip Franz Siebold à Anna Pawlovna, princesse (...)
Environnement
A la découverte des arbres de la Goutte d’Or : le poirier
Nous voici en Corée d’où sont originaires les poiriers qui ombragent la place de l’Assommoir. Ces arbres, en latin Pyrus calleriana, sont souvent cultivés sous des formes fastigiées, c’est à dire avec des silhouettes étroites adaptées à un environnement urbain. Leur nom d’ espèce rappelle Joseph Marie Callery, missionnaire qui introduisit l’arbre en (...)
Environnement
A la découverte des arbres de la Goutte d’Or : les mûriers blancs
Un peu partout dans l’empire du Milieu, on trouve des mûriers blancs, Morus alba, comme ceux qui ornent le square Léon. L’arbre est planté depuis des siècles en Orient pour nourrir le ver à soie. Ce ver est la chenille du bombyx du mûrier, Bombyx mori, papillon domestique inconnu à l’état sauvage et dont la femelle a perdu la faculté de voler. L’arbre (...)
Environnement
A la découverte des arbres de la Goutte d’Or : le palmier chanvre
Dans les montagnes du sud de la Chine et du nord de l’Inde, vit le palmier chanvre que l’on retrouve dans le square Léon. Son nom latin, Trachycarpus fortunei, nous indique qu’il est dédié à Robert Fortune, naturaliste anglais du 19e siècle. Celui ci avait été envoyé en Chine pour trouver des pieds de théier (Camellia sinensis) que les anglais voulaient (...)
Environnement
A la découverte des arbres de la Goutte d’Or : l’ ailanthus altissima
Aujourd’hui, nous nous retrouvons au centre de la Chine, aire d’origine des l’ailantes, Ailanthus altissima, qui animent le boulevard de la Chapelle. Cet arbre a été introduit en France en 1751, grâce à des graines envoyées par le jésuite Chéron d’Incarville. Au XIX siècle, il a été très cultivé pour l’élevage du bombyx de l’ailante ( Samia Cynthia ), (...)
Environnement
A la découverte des arbres de la Goutte d’Or : le cerisier de Mantchourie
Nous voici donc aujourd’hui auprès du fleuve Amour, avec le cerisier de Mantchourie de la rue de la Goutte d’Or (face à la rue des Islettes). Son nom latin, Prunus maackii, nous indique qu’il est dédié à Richard Otto Maack, 1825/1886, naturaliste estonien qui a exploré cette région du nord de la Chine. L’arbre est souvent cultivé sous sa variété ’ (...)
Environnement
A la découverte des arbres de la Goutte d’Or : les oliviers de Bohème
Aujourd’hui, nous sommes en Russie avec les oliviers de Bohème du square Léon. Malgré son nom, l’arbre n’est pas un cousin de l’Olivier qui nous régale de zitoun et ne poussent pas particulièrement en Hongrie. Il est planté pour son beau feuillage argenté mais caduc, pour ses fleurs mellifères et ses petits fruits comestibles. Malheureusement, il (...)
Environnement
A la découverte des arbres de la Goutte d’Or : le lilas de Perse
Aujourd’hui nous arrivons en Iran, avec l’unique lilas de Perse du square Alain Bashung. Répandu de l’Iran jusqu’en Chine, les arabes l’ont introduit très tôt au Maghreb et en Espagne. Toute la plante est toxique et les feuilles peuvent être utilisées pour stocker des fruits qui ne seront pas attaqués par les insectes. La graine est naturellement (...)
Environnement
A la découverte des arbres de la Goutte d’Or : les arbres de Judée
Nous voici maintenant en Palestine grâce aux arbres de Judée du square Léon. La magnifique floraison de ce petit arbre embellie chaque printemps les collines du proche Orient et dans le square Léon elle égaie les parties d’échec de messieurs de toutes origines. Ses fleurs roses ou blanches apparaissent directement sur le tronc et les branches (...)
Environnement
A la découverte des arbres de la Goutte d’Or : noisetiers de Byzance
Nous sommes aujourd’hui à Istanbul, grâce aux noisetiers de Byzance de la rue des Gardes. Ce grand noisetier arborescent est de plus en plus planté à Paris en raison de sa résistance à la sécheresse et à la pollution. Ses noisettes sont savoureuses mais petites et leur coque est très dure, aussi il n’a guère d’intérêt commercial. Dans les parcs (...)
Environnement