Un média de quartier de la Goutte d’Or
La vie de quartier de la Goutte d’Or
Menu
Accueil > Mémoire du quartier > Les lundis en archive ! >

Lundis en archives | Appel des 100

C’était comment, la Goutte d’Or, il y a 50 ans ? 20 ans ? 5 ans ? Tous les lundis, Goutte d’Or & Vous ressort une archive des cartons qui témoigne de l’évolution du quartier : vieux reportages de JT, revues de presse, pétitions...

Dans les années 1980, le quartier a été très fortement marqué par les opérations de rénovation urbaine et de résorption de l’habitat insalubre. Mal informés, jamais consultés, inquiets pour leur avenir, les habitants de la Goutte d’Or se sont largement mobilisés contre un projet qui risquait de dénaturer ce quartier historique de Paris, où des sociabilités s’étaient établies. La décision du réaménagement de la Goutte d’Or et la sélection des immeubles à rénover se sont déroulées dans un contexte obscur. Le choix de la rénovation - démolir et reconstruire -, plutôt que de la réhabilitation, a été perçu par les habitants comme une tentative d’éviction des pauvres. Des logements plus chers et un quartier "nettoyé" pour un marketing urbain plus attractif.

En 1984, 100 habitants ont lancé un appel (document à télécharger ci-dessous) aux pouvoirs publics pour dire ensemble leur amour de la Goutte d’Or et leur volonté qu’elle reste telle était, de son architecture aux âmes cosmopolites qui l’habitaient. 100 voix sont venues témoigner de leur solidarité et ont fait une ode émouvante à la Goutte d’Or. Ces habitants ont souhaité donner une vision positive du quartier qui souffrait déjà d’une image de ghetto infréquentable. Pour combattre les préjugés, certains utilisent l’humour, avec, parfois, un certain style :

J’aime ce quartier. On y respire un air de fête qui dérange ceux qui ne se sentent pas invités. Mais la porte est grande ouverte, y entre qui veut. Cette porte, c’est la bouche du métro Barbès, l’escalier descendu, le tourniquet passé, on y est, et tant pis pour les autres, les prudes, les frileux qui écoutent les cancans et ne se déplacent pas pour voir et pour sentir.

Je suis une femme. Blonde. Blanche. J’habite depuis trois ans rue de la Goutte d’Or et j’ose sortir seule dans la rue ! Et on m’a mis la main au cul… aux Champs Elysées, boulevard Saint Germain, dans le métro. AILLEURS ! Encore une légende qui tombe.

Ce document d’archive a une qualité historique double. Certaines personnes vivaient à la Goutte d’Or depuis les années 1950, voire depuis le début du siècle, et livrent, à travers leur récit de vie, un témoignage précieux de ce qu’était le quartier dans un autre temps.

Une femme raconte, à travers l’expérience de sa famille, les profondes mutations qu’a connues le quartier, autrefois presque rural et, en filigrane, celles qu’a connues la société : la Commune, la Première Guerre Mondiale, les fanfares au printemps, l’immigration algérienne...

Mes Grand’ tantes me parlaient d’un quartier où l’on pouvait faire des rondes dans la rue, d’une Butte Montmartre qui était réellement une butte raide qu’elles escaladaient avec leur père pour aller manger de la galette au « Moulin de la Galette ». Elles ont vécu dans la cave pendant la Commune car on s’est battu dans leur rue. (…) Ma mère a été élevée rue de la Goutte d’Or dans l’immeuble que j’habite, il me semble qu’elle a vécu dans le quartier comme dans un village : ses amis étaient des enfants de la maison d’en face ou de l’école (rue J.F. Lépine). Puis la guerre est venue, tous les garçons sont partis, aucun n’est revenu. (…) Petite fille, je n’avais pu danser la ronde comme mes tantes, mais la circulation n’empêchait pas encore les chèvres. Elles étaient l’annonce du printemps, il y en avait une dizaine conduites par un chevrier qui vendait du fromage. (…) Au cours des années 70, le quartier a subi en deux ans une transformation spectaculaire. Tandis que les magasins d’alimentation étaient repris par des négociants en tissus, des familles maghrébines s’installèrent dans la dernière partie de la rue. Vinrent aussi quelques Africains et des Espagnols, des Portugais, des Yougoslaves…

Pour ceux qui risquent d’être expulsés, certains en profitent pour déclarer leur amitié à leur voisin et expriment leur appréhension. Ils redoutent de quitter un quartier où, en tant que migrants, ils ont pu véritablement s’intégrer et être accueillis chaleureusement :

Nous avons un très bon voisin, M. Ayachi et sa femme. On est comme des frères. On ne veut pas se séparer. Ça me fait mal de quitter tout ça ! (...) Dans d’autres quartiers, on ne peut pas habiter car les gens sont racistes, les gens vous regardent de travers. J’ai habité pendant 7 ans dans le 1er arrondissement, j’ai senti que je n’étais pas chez moi. Quand venait un cousin, les gens regardaient l’étranger. Ici, à la Goutte d’Or, personne ne vous soupçonne, personne ne vous fait comprendre que vous n’êtes pas chez vous.

A travers tous ces petits récits de vie, ce document donne à voir un quartier très incarné par ses habitants. Dans les années 1980, on craignait que les opérations de rénovation détruisent le lien social qui faisait de la Goutte d’Or une sorte de village. Assez paradoxalement, étant donné toutes les initiatives collectives et associatives qui ont découlé de cette période, il semblerait que ces opérations urbanistiques aient renforcé le lien et la solidarité entre les habitants, en les faisant se réunir autour d’une cause commune puissante : la défense de leur vie de quartier et de leur mode de vie.

Télécharger le document :

Appel des 100


Mémoire Vie de quartier Citoyenneté/démocratie/participation Texte

Agenda

jeu.
19
oct.
Quoi de neuf à la Goutte d’Or ?
par Salle Saint Bruno
Lire la suite
jeu.
19
oct.
Square de Noël etc - Réunion de préparation
par Salle Saint Bruno
Lire la suite
sam.
21
oct.
AG du 18ème du Mois
par 18dumois
Lire la suite
dim.
22
oct.
Théâtre à domicile - "En attendant le gardien"
par Compagnie Gaby Sourire
Lire la suite
jeu.
26
oct.
Présentation des métiers du service à la personne
par Espace de Proximité Emploi
Lire la suite
dim.
29
oct.
Journée parents-enfants Home Sweet Mômes
par Home Sweet Mômes
Lire la suite
sam.
18
nov.
La Chapelle Arty - Parcours de découverte culturelle
par 18 et 19 novembre
Lire la suite
sam.
16
déc.
Square de Noël etc
par Salle Saint Bruno
Lire la suite
Voir tous les rendez-vous

Actualités

Les vacances de la Toussaint à la Goutte d’Or - 17 octobre Atelier modelage "séniors" chez Accueil Goutte d’Or - 11 octobre Le Club de la Goutte d’Ordinateur reprend ses activités ! - 11 octobre Nuit Blanche : programme à la Goutte d’Or - 6 octobre Fête des Vendanges à la Goutte d’Or - 6 octobre